Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
×

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans include_once() (ligne 94 dans /var/virtual_www/pnf/mutweb/prod/repository/themes/custom/pnf/template.php).

La durabilité de l’exploitation naturelle

Depuis sa création, le PAG s’est engagé pleinement dans sa mission de préservation des ressources naturelles, exploitées en particulier par les communautés historiques de l’intérieur de la Guyane (Amérindiens, Bushinengés et Créoles).

Partant de rien, le PaG s’est avant tout donné comme objectif de réaliser des diagnostiques sur les besoins et pratiques de ces communautés, tout en lançant certains protocoles de suivi (IKA). Depuis 2010, le PAG a lancé trois grands programmes participatifs auprès des chasseurs et des pêcheurs.

  • Des enquêtes de chasse journalière sur 24 mois et sur tout le territoire du PAG.
  • Une conduite d’ateliers avec les habitants pour mettre en relief toutes les questions socioéconomiques et culturelles liées aux animaux chassés et aux poissons pêchés.
  • Des enquêtes de débarquement de pêche et des entretiens sur les pratiques et représentations des pêcheurs sur leur milieu et leurs pratiques.

Aujourd’hui, grâce à ces trois programmes mis bout à bout depuis 2011, le PAG peut estimer avoir du mieux qu’il pouvait, atteint les objectifs qu’il s’était fixé en matière de diagnostic socio-antropologique autour de la chasse et de la pêche sur le Haut-Maroni, à mettre en relation avec les données écologiques qu’il a également récoltées. Les équipes du PaG sont prêts pour passer à l’étape suivante, celle de la discussion autour de ces résultats pour préparer un avenir éco-sociologique équilibré et pérenne, par la co-construction de mesures de gestion.