Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
×

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans include_once() (ligne 94 dans /var/virtual_www/pnf/mutweb/prod/repository/themes/custom/pnf/template.php).

International Society of Biodiversity of the Guiana Shield (IBG)

Le plateau des Guyanes (Guyana Shield) constitue une région écologique d'importance régionale et mondiale.

Ce bouclier guyanais s’étend sur six pays qui sont le Brésil, la Colombie, la Guyane française, le Guyana, le Suriname et le Venezuela. Il couvre une superficie de 270 millions d'hectares, composée d'écosystèmes variés qui abritent des espèces clés de la biodiversité, stockent d’importantes quantités de carbone et d'eau dans le monde et fournissent des moyens de subsistance à de nombreuses cultures humaines.

L’IBG a été créé le 04 août 2010 lors du second congrès sur la Biodiversité du Plateau des Guyanes à Macapa, Brésil avec les objectifs suivants :

  • Améliorer les connaissances sur la biodiversité et son fonctionnement pour sa gestion durable et sa conservation.
  • Accompagner, de l’échelle locale à internationale, les pays membres à une gestion pertinente et durable des ressources naturelles et à l’élaboration de politiques environnementales éclairées.
  • Mettre en œuvre des programmes d'éducation et de formation en matière de biodiversité et de gestion durable pour les habitants du plateau des Guyanes et établir des réseaux parmi les pays impliqués.
  • Mettre en place des projets de recherche inter-pays sur la thématique biodiversité du plateau des Guyanes visant à créer des capacités locales, la sensibilisation du public et à donner accès à des moyens de recherche performants à tous.
  • Créer des réseaux de communication thématiques (sites dédiés, revues scientifiques, conférences)

Guiana Shield Initiative

L’IBG est la concrétisation de nombreuses années de rencontres et de travail entre les acteurs de la biodiversité du plateau guyanais. En 1993, le Guiana Shield Initiative (GSI) nait lors d’une table ronde européenne sur l’avenir du plateau des Guyanes. Le but était de permettre aux institutions et organismes du monde de la conservation et du développement durable de ces pays de dialoguer et de formaliser des actions afin de répondre aux questions environnementales et faire progresser les priorités de conservation.

Au cours des deux dernières décennies, le GSI a été le principal promoteur du développement durable de l'écorégion dans le contexte du cadre juridique des accords multipartites sur l'environnement.

 

Guiana Shield Facility

Le GSI donnera lui-même naissance au Guiana Shield Facility (GSF) pour la période 2010-2014, principalement financé par les Nations Unies (PNUD) et quelques mécènes.

Son objectif principal sera de mettre en place un mécanisme de financement à long terme pour la conservation et le développement durable de l'éco-région de la Guiana Shield. Il s’est concentré sur la mise en place d’activités à l'échelle nationale et régionale, en mettant l'accent sur l'appropriation nationale et les priorités ainsi que la collaboration régionale.

Grâce au GSF, une synergie autour des enjeux de conservation à l’échelle du plateau des Guyanes a pu se créer entre acteurs. Il a permis, entre autres, l’organisation de plusieurs colloques et séminaires scientifiques ayant pour thématique la Biodiversité du Plateau des Guyanes auxquelles le Parc amazonien participe en présentant les travaux qu’il met en place :